CCC&back_color2=FFCCCC&font_family=Times New Roman&nom_site=Chez Berthoise'>

du tout venant

25 mai 2019

Un tableau, une histoire de Lakévio : Faune, Flore et Kairos


Je me souviens de mon émerveillement devant mon premier champ de lin. J'étais déjà grandelette puisque c'était un samedi après-midi, quand j'étais à l'École Normale. J'étais partie me balader seule en voiture. J'avais posé ma 4L dans un petit bled dont je ne me souviens plus le nom. Aucune importance. Le nom de ce village n'a aucune importance. Toute ma mémoire est focalisée sur l'émotion devant le champ de lin. C'est un bleu tendre presque aérien qui flotte au-dessus d'un vert tout aussi enchanteur. Je n'en avais jamais vu auparavant, mais en le voyant je savais que c'était du lin. Peut-être parce que mes parents avaient évoqué devant moi la splendeur des fleurs de lin. Peut-être, mais je n'en suis pas sûre. C'est ce que je pense aujourd'hui. À l'époque, je suis restée en admiration devant le champ en sachant que c'était du lin, en sachant que c'était la première fois que j'en voyais, sans me poser la question de l'origine de cette connaissance. Le lin n'est pas encore en fleur. Les champs vert pomme tranchent au milieu du bleu des blés en herbe.


C'est le printemps. Le printemps est la saison des amours chez les grenouilles. Et elles le font savoir.

GrenouilleIA190506_7338

Le bourg est au milieu des marécages. Quand je descends à pied, je traverse des zones humides. Ça rallonge un peu le chemin. Mais je veux voir les grenouilles, les entendre, m'assourdir de leurs coassements. C'est même un but de promenade : on va écouter les grenouilles.

Sur le chemin, je longe aussi un jardin avec une basse cour. Je crois que tout le jardin est la basse-cour. Des poules, un coq, des oies s'y promènent en liberté. C'est aussi un joyeux concert.

 

aquarelle trevor waugh

Il y a des beautés de la nature que j'ai rencontrées tard. Je ne me suis prise d'amitié pour les oiseaux que récemment, depuis  quelques années. Avant, ils faisaient partie de mon paysage sans que je leur prête très attention. Depuis quelques années, je les aime. Je les regarde, je les écoute, j'espère leur chant, je guette leurs couleurs, j'apprécie leur présence.

P1000214La sensibilité à la faune et la flore qui m'entourent va croissante avec les années. Il est bon de renouveler ses motifs de plaisirs.

 

Posté par Berthoise à 21:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Tags